Conseil

Étude, préconisation, accompagnement de projet

Conseil en aménagement de salle

L’activité de conseil en aménagement de salle relève de la fonction de maîtrise d’usage remplie auprès du maître d’ouvrage. Elle s’effectue dans le cadre d’une création de salle de spectacle mais aussi lors d’une rénovation ou d’une simple mise aux normes. Elle porte exclusivement sur la partie « éclairage ».

Elle consiste en un accompagnement qui commence dès les phases de réflexion et d’étude (avec la définition des besoins et la rédaction d’un cahier des charges), se poursuit lors des différentes phases de conception, pouvant même s’étendre jusqu’à l’accompagnement de la réalisation puis la mise en route du fonctionnement de l’équipement (notamment avec le choix des matériels et la définition des profils de postes techniques).

Conseil en aménagement muséographique

L’activité de conseil en aménagement muséographique est similaire à celle de conseil en aménagement de salle. De la même manière, elle s’effectue dans le cadre d’une création de musée mais aussi lors d’une rénovation ou d’une simple mise aux normes. Elle concerne exclusivement la partie « éclairage » mais porte aussi bien sur les espaces d’exposition que sur les ateliers de fabrication et de restauration ainsi que sur les espaces de conservation.

L’accompagnement peut s’effectuer à toutes les phases mentionnées ci-dessus pour l’aménagement de salle.

Conseil en scénographie d’exposition

L’activité de conseil en scénographie d’exposition peut s’opérer à différents stades de l’élaboration ou de la réalisation d’un projet. Elle s’adresse aussi bien aux conservateurs et aux commissaires d’exposition dans le cadre de la définition initiale du projet et des appels d’offres qu’aux designers et aux architectes scénographes dans le cadre de leurs propositions ou de l’élaboration définitive de la scénographie lumière.

Conseil en conservation-préservation

L’activité de conseil en conservation-préservation constitue une version plus spécifique du conseil en scénographie d’exposition lorsque les œuvres ou les objets exposés sont des matériaux fragiles particulièrement sensibles aux risques d’altération ou de dégradation par l’action de la lumière. Elle nécessite une approche extrêmement rigoureuse de l’éclairage, assortie de tests, mesures et calculs préalables puis de mesures et de vérifications in situ une fois les œuvres ou les objets exposés.

L’adaptation technologique

Elle constitue un enjeu majeur pour les lieux scéniques comme pour les musées ou les galeries qui nécessite conseil et accompagnement. Elle engage aussi bien la qualité esthétique de l’éclairage que les conditions matérielles et humaines d’exploitation et les stratégies d’économies énergétiques.

Elle passe par un choix judicieux des technologies, l’intégration de systèmes de commande numérique appropriés, une nouvelle ergonomie de l’implantation des sources et des espaces de travail, de nouvelles compétences voire de nouveaux profils de postes.

Pour ce faire, l’intervention de l’éclairagiste conseil doit débuter au plus tôt et s’effectuer tout au long du processus, de la réflexion initiale jusqu’à la mise en route de l’exploitation du lieu.

L’ergonomie visuelle

Combien d’expositions présentent un éclairage dont la conception et la réalisation s’avèrent source d’inconfort et de perception insatisfaisante ? Éclairement trop faible pour raison de préservation (ce qui est une mauvaise stratégie) ; types de sources et de luminaires inadaptés au chromatisme des œuvres (faisant ainsi perdre la perception de la richesse des palettes colorées) ; cohabitation mal conçue entre lumière du jour et éclairage artificiel (avec des niveaux d’éclairement et des températures de couleur inappropriées) ; éblouissements, reflets et bruits parasites de toutes sortes (conséquences d’un mauvais équilibre des luminances et de directions inadéquates)…

La liste serait longue qui justifie un travail de conseil et d’accompagnement des projets d’exposition.

L’ergonomie des espaces

C’est généralement le point faible des lieux scéniques comme des musées.

Concevoir des systèmes d’accroche adaptés à l’objet artistique, aux nouvelles technologies et aux nouveaux procès de travail, penser des postes de contrôle (type régie) qui répondent aux besoins réels des artistes et des techniciens, optimiser le mode de stockage et l’accessibilité au matériel, créer des espaces de maintenance appropriés aux exigences des nouveaux types d’appareils, tels sont les problématiques actuelles qui nécessitent plus que jamais conseil et accompagnement.

Les réseaux numériques

C’est un enjeu majeur aujourd’hui. L’adaptation aux nouvelles technologies, plus performantes et plus économes en énergie, suppose de s’orienter rapidement vers l’installation de réseaux numériques adaptés.

Qu’il s’agisse de gérer les flux vidéo ou les signaux DMX des luminaires à commande directe, le réseau Ethernet devient un outil indispensable pour les lieux scéniques qui veulent préparer les spectacles vivants de demain. Les lieux d’exposition, de leur côté, s’orientent de plus en plus vers l’éclairage dynamique sous DALI mais aussi vers la gestion interactive de flux vidéo.

Encore faut-il que ces réseaux soient adaptés aux besoins réels et soient rigoureusement conçus.

La conservation-préservation

C’est un domaine dans lequel les compétences sont rarissimes.

Il s’agit pourtant d’un enjeu majeur qui engage la responsabilité des conservateurs, des commissaires d’exposition et des éclairagistes au regard des générations futures en les obligeant à veiller à la préservation des œuvres tout en les donnant à voir. Or, certaines d’entre elles présentent une sensibilité particulière à la lumière en sorte que leur exposition les fragilise et parfois les dégrade irrémédiablement. C’est notamment le cas des photographies, des papiers ou des textiles.

Il y a, de ce fait, des conditions d’exposition à respecter, des techniques de préservation à mettre en œuvre et des choix réfléchis à assumer. Dans ce processus, l’accompagnement d’un éclairagiste conseil est indispensable, dès la réflexion préliminaire.

Un projet ? Des questions ? Prenez contact !

Laissez votre nom, votre adresse email et précisez vos attentes. Nous vous répondrons au plus vite. Vous pouvez également nous appeler au +33.612.790.155.

3 + 6 =

X